Combien de temps le sexe doit-il durer ?


Combien de temps doit durer une relation sexuelle ?

Il semble qu’être able de fournir une performance « tough » au lit soit d’une relevance capitale pour la plupart des hommes. Un de mes habitués se plaint souvent d’avoir un orgasme rapide. Je ne suis pas sûr que cela existe, mais cela m’a donné envie de faire quelques recherches et d’écrire un short article sur le sujet. J’ai trouvé un short article non représentatif qui convient au sujet. Selon les conclusions de l’article, un seul rapport sexuel dure approximativement 5,5 minutes. Bien sûr, l’ensemble du jeu, avec ses préliminaires et ses suites, dure bien additionally longtemps que cela. Je n’ai jamais rencontré une personne qui se soit plainte d’avoir des préliminaires trop longs, nous ne considérons donc que la durée du rapport proprement dit. Voici l’intégralité de l’article, que vous voudrez peut-être lire juste pour le plaisir. Après tout, ce n’est pas la durée du rapport sexuel qui compte, mais son intensité et sa joie.

C’est le temps que le sexe est censé durer

Si vous n’êtes pas un scientifique, vous vous êtes peut-être demandé un jour, appuyé contre la tête du lit après un rapport rapide et décevant, combien de temps dure « normalement » le sexe ?
Un scientifique, cependant, formulerait la même question d’une manière presque comiquement obscure : Quel est le temps de latence moyen de l’éjaculation intra vaginale ?
Je sais que le sexe ne se limite pas à mettre le pénis dans le vagin et à éjaculer, mais le reste n’est pas toujours facile à définir (baiser ? frottement ? broyage ?). Pour que les choses restent simples et précises, nous allons nous concentrer sur le temps d’éjaculation.
Mesurer le temps moyen d’éjaculation n’est pas chose aisée. Pourquoi ne pas simplement demander aux gens combien de temps ils mettent, dites-vous ? Eh bien, cela pose deux problèmes principaux. Le leading est que les gens risquent d’être biaisés vers le haut dans leurs estimations du temps, parce qu’il est socialement désirable de dire que l’on dure longtemps dans la nuit.
L’autre problème est que les gens ne savent pas nécessairement combien de temps ils passent dans la nuit. Le sexe n’est pas quelque selected que les gens ont l’habitude de faire en surveillant l’horloge de chevet, et l’estimation du temps sans aide peut être difficile au cours d’une session d’amour qui se transporte.

Pourquoi faisons-nous l’amour si longtemps ?

En tant que chercheur en évolution, toutes ces discussions sur la durée des rapports sexuels me font me demander : Pourquoi est-ce que ça dure tout courtroom ? Tout ce que le sexe doit vraiment accomplir, semble-t-il, c’est de mettre du sperme dans le vagin. Pourquoi toutes ces poussées et ces chocs ? Au lieu de faire entrer et sortir le pénis des centaines de fois par session sexuelle, pourquoi ne pas l’introduire une seule fois, éjaculer, puis aller boire une limonade et vaquer à ses occupations ?
Avant de dire :  » Parce que c’est amusant d’entrer et de sortir « , rappelez-vous que l’évolution ne se soucie pas de l’amusement en soi – elle ne  » conçoit  » généralement les choses pour qu’elles soient agréables que si elles aident nos ancêtres à transmettre leurs gènes aux générations futures. Par exemple, même si nous aimons manger, nous ne mâchons pas chaque bouchée pendant cinq minutes pour faire durer le plaisir. Ce serait inefficace, et nous avons donc évolué pour trouver cela dégoûtant.
La raison pour laquelle nous durons si longtemps est une dilemma assez compliquée sans réponse claire, mais un indice pourrait se trouver dans la forme du pénis. En 2003, des chercheurs ont démontré – à l’aide de vagins artificiels, de pénis artificiels et de sperme artificiel (sirop de maïs) – que la crête autour de la tête du pénis récupère en fait le sirop préexistant dans le vagin.
Cela suggère que les poussées répétées des hommes pourraient avoir pour fonction de déplacer le sperme des autres hommes avant d’éjaculer, afin que leurs propres nageurs aient moreover de odds d’atteindre l’ovule en leading. Par ailleurs, cela pourrait expliquer pourquoi il devient douloureux pour un homme de continuer à pousser après avoir éjaculé, puisque cela risquerait d’évacuer également son propre sperme.
Que faire de ces informations ? Mon conseil serait d’essayer de ne pas y penser dans les affres de la enthusiasm. »

Resource : http://united kingdom.businessinsider.com/how-extended-is-sexual intercourse-typically-intended-to-past-2018-4

alberto



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.